dimanche, février 22, 2009

Le Foudre est mort, vive le Foudre !

La plupart d'entre vous le savent déjà, Nos Grenaches sont élevés au domaine dans de vieux foudres achetés dans les années 1930 lors de la construction de notre cave.

Le foudre est, selon moi, le contenant qui va permettre au grenache de s’épanouir dans les meilleures conditions.
Dans ce type de contenant , la micro-oxygénation va être extrêmement faible ( bonne chose car le Grenache est très fragile et oxydatif ) et très peu de tanins de bois vont être donné au vin.
L’utilisation de vieux foudres demande, cependant, une grande attention. Ces derniers ne doivent jamais être vides plus de 1 mois et demi en hiver et tous doivent se trouver dans une cave avec une très bonne hygrométrie.

Cela faisait 3 ans que je me posais des questions sur notre foudre N°4, celui de 47 hl.
Les 6 premiers mois d’élevage se passaient en général bien et puis le fruit commençait à perdre de son éclat, une légère sécheresse apparaissait en fin de bouche…
La première année, on se dit que c’est peut être une phase dans l’élevage. Alors on goutte un première fois, "bof", puis un mois après une seconde fois, "bof bof", et après plus de 3 mois de "bof bof bof" on décide enfin de sortir le vin de ce p…in de foudre.
Peut-être cela venait il du vin ?!? L’année d’après, j’y ai entonné mon "rapé" (le vin que l’on obtient suite au tri des vignes et que l'on réserve à la consommation courante) ... même conclusion !

Alors cette année j’ai pris la décision de ... m'éclater ... ou plutôt de l'éclater lui !!! Et oui, dans ce cas précis de lviel des vieux pots et de la meilleure soupe ne s'appliquait tout simplement pas !!!

Le montage qui suit montre le décerclage ainsi que le démontage du foudre.

video

Comme vous pourrez le constater, le bois à l’intérieur est encore à fleur (même après 80 ans!!)
L'explication ? À peine vidés, tous nos foudres sont nettoyés à la vapeur !

Le processus :
On projette de la vapeur d’eau dans le foudre pendant 3 heures afin que toutes les parois intérieures atteignent une température aux alentour de 90 degré.
De ce fait tous les micro-organismes indésirables sont éliminés.
Après nous rentrons dans le foudre avec un jet à grande pression avec de l’eau froide. Tout le dépôt tartrique va être alors éliminé. L’action de l’eau froide sur les parois encore extrêmement chaudes permet grâce au choc thermique de décoller très facilement (ou presque...) la couche de tartre.

Pour en revenir au démontage, ça a été une belle partie de plaisir !!! Après quelques années de doutes, rien de tel qu'une bonne petite remise en question.
Je le regretterais quand même ce vieux foudre, autant mon père que moi avons grandis avec !!!

Toute la question reste maintenant de savoir quel type de contenant va remplacer ce foudre ...